En 1946, on célébrait à Vézelay, un des points de départ des chemins de Saint Jacques de Compostelle, la « croisade de la paix » présidée par Saint Jean XXIII. Ce rendez-vous pacifique, fit de Vézelay, au lendemain de la seconde guerre mondiale, un lieu de réconciliation.
Vézelay, terre d’accueil, a vu, depuis 1976, pérégriner des milliers de Routiers scouts d’Europe gravissant, la « colline éternelle » pour se rendre à la basilique Sainte-Marie-Madeleine à l’occasion de la Toussaint, participant ainsi au renouveau des pèlerinages.

Cette année encore, du 1er au 4 novembre, près de 2500 routiers de l’Association des Guides et Scouts d’Europe venus des quatre coins de France se sont retrouvés sur les routes de Vézelay. Ils ont notamment été à la rencontre de routiers d’autres associations membres de l’UIGSE (Union Internationale des Guides et Scouts d’Europe) Polonais, Slovaques, Tchèques, Lituaniens, Russes, Ukrainiens, Bulgares, Allemands, Roumains, Belges, Espagnols, Portugais, et Italiens. Ensemble ils participent, à cette « croisade de la paix ».
Parmi eux, 17 routiers d’Annecy et Chambéry, âgés de 16 à 23 ans, ont marché avec le Clan des Deux Savoie.
L’archevêque de Luxembourg, Jean-Claude Hollerich, invité d’honneur, s’est mêlé aux routiers pour nourrir leur réflexion sur le thème du pèlerinage : « Le Christ est pour toi le chemin, la vérité et la vie ».

Vézelay, représente, pour ces jeunes routiers une halte spirituelle. Ils en ressortent grandis et renforcés dans leur vie propre. Cette étape de recueillement, rehaussé par l’Adoration du dernier soir et la messe d’action de grâce du lendemain, leur permet de puiser des forces pour aller, sur les routes d’Europe et du monde, servir leurs frères.

« Du cœur des bois au cœur de Dieu », le thème de l’année pour l’association des Guides et scouts d’Europe, prends alors toute sa profondeur au cœur de la basilique Sainte-Madeleine qui, par de-là l’histoire, envoie sur les routes des chevaliers des temps modernes prêcher la paix.