Le Scoutisme Européen à Chambéry

La Troupe 3e Chambéry a vu le jour lors de l’année 1982-1983, grâce à Bruno qui forme la troupe avec deux patrouilles : le Gaur et la Loutre, issues de la Troupe 1ère Chambéry. Bertrand (Gaur) et Philippe (Loutre) sont les deux premiers chefs de patrouille de la troupe. La 3ème, « la trois » comme on l’appelle, est alors placée sous la protection de Saint François de Sales et la toute jeune troupe passe ses deux premières années jumelée avec la 1ère Chambéry : lors du camp d’été 1983 qui a lieu à l’Abbaye Bénédictine de Fontgombault, et du camp d’été 1984 qui a lieu à Saint-Armand Montrond (Cher). A la fin de ce camp, la patrouille du Cougar est créée et la troupe 3e Chambéry devient ensuite autonome, mais continuera à se jumeler à la 1ère Chambéry pour les camps d’été 1985 à Billy les Chanceaux, et 1986 à Rougemont-le-Chateau.
A la rentrée de Septembre 1984, la meute 3ème Chambéry est officiellement ouverte.
En 1987, la troupe 3e Chambéry part camper en Vendée, et cesse de se jumeler avec la 1ère pour ses camps d’été.
De 1990 à 1992 voit le jour la patrouille du Choucas, la troupe passe donc à 4 patrouilles. En Septembre 1995 : retour à deux patrouilles ; le Gaur et l’Hermine. Le Cougar et la Loutre ferment. Un an après, la troupe ouvre une troisième patrouille : le Cobra qui vit son premier camp en 1996.
Au camp d’été 1998 à Bruniquel, dans le Lot, la patrouille du Gaur est investie patrouille Cime. A la fin du camp, l’Hermine ferme, et est remplacée par la Loutre, qui a rouvert.
En Septembre 2001, Thibaut, un routier du sud-ouest de la France, membre de l’E.T.N Froissartage, débarque à Chambéry, et devient Chef de Troupe. Passionné par l’alpinisme, il propose de faire de la 3 une Troupe Montagne. La troupe réalise donc durant l’année 2001-2002 tous les défis nécessaire à la qualification Montagne et le camp d’été est établi en Maurienne, près de l’aiguille d’Arves à 1 300 mètres d’altitude, achevant la fin des épreuves de qualification alpines. 

La Troupe 3ème Chambéry reçoit en Juillet 2002, aux pieds des Aiguilles d’Arves, en Maurienne, le Piolet, symbole de sa qualification Montagne. La Troupe 3ème Chambéry devient la Troupe Montagne 3ème Chambéry, que l’on surnomme désormais : « l’Alpine ».

Le Camp d’été 2003 est ensuite organisé en Italie, dans le Piémont, à 1600m d’altitude. C’est le premier camp en tant que « Troupe Montagne »  et c’est à ce moment là que les patrouilles changent de noms : la Loutre devient l’Aigle et le Cobra devient le Bouquetin, afin de s’intégrer au mieux dans la nouvelle qualification Montagne. La troupe passe deux ans avec deux cordées.

Lors de l’année 2004-2005, les troupes 1ère Chambéry et 3ème Montagne Chambéry, ne trouvent pas de chef de troupe respectifs. C’est ainsi que se constitue, pour l’année 2004-2005 uniquement, la troupe « 1ère-3ème Chambéry » aussi surnommée « la 13ème » pour les intimes, placée sous la protection de St Bernard de Menthon.

A la rentrée 2005-2006 la 3ème montagne Chambéry retrouve son indépendance et Ludovic forme la cordée du Loup. A la fin du camp d’été, qui a lieu en Bretagne, disparaît la patrouille du Bouquetin. La troupe retourne donc à deux cordées, entre septembre 2006 et juillet 2008.

En Septembre 2008, Donatien devient Chef de Troupe et forme avec Charles la cordée de l’Izard (avec un « Z » et non un « S »). Le camp d’été 2009 s’est déroulé dans le Parc de la Vanoise, au bois de l’Ours à 1 300m et sera remporté par la cordée du Loup qui a réussi durant l’année ses défis Cime, elle devient la patrouille Cime n°1322.
En Septembre 2009, Charles  forme la patrouille du Lynx pour le grand jeu national Impeesa, auquel la troupe participe, c’est un grand moment de scoutisme que vit la troupe, qui est à ce moment là à l’apogée de son style et de son esprit. Le camp d’été 2010 à l’Abbaye ND de Maylis sera remporté par la cordée de l’Izard.
En Septembre 2010, Antoine qui s’est lancé dans l’engagement Raider-Scout, forme la cordée de l’Ours et Fabien, ancien ACT de la 3, forme le Réseau de Savoie, constitué de la 1ère et de la 3ème montagne Chambéry, car cette année là, les deux troupes chambériennes n’avaient pas trouvées de chefs de troupe. Le camp d’été 2011 s’est déroulé à Chevagnes, dans l’Allier et a été remporté par l’Izard face aux 10 patrouilles du bassin chambérien. Pendant ce camp, deux scouts de la 3ème ; Gabriel (CP du Loup) et Antoine (CP de l’Ours) reçoivent leurs ailes de raiders.
Pour l’année 2011-2012, Ludovic (ancien CP du Loup) devient CT. Les  HP de l’Aigle et du Loup terminent respectivement 2ème et 4ème sur 28 autres HP lors du Rallye des HP Montagne. En Juin, Thibaut (CP de l’Izard), est investi Raider N°: 5582, et le camp d’été a lieu à 1500 mètres d’altitude. Pendant le camp, la troupe réalise l’ascension de la Turge de la Suffie à 3012 mètres d’alitude !
En Septembre 2012, Thibaut reprend la cordée de l’Ours, en suspend depuis un an. La Troupe est à son apogée : 5 patrouilles complètes ! Le CT, Ludovic propose, pour le camp d’été, un « euro-camp » en Hongrie et transmet l’info dans toute l’Europe. Une Troupe de Pologne (la 9e Varsovie) et une patrouille de Budapest répondent à cet appel. Durant ce camp se sont donc échangés beaucoup de chant, traditions, jeux… A la fin du camp, deux CP deviennent Raiders : Adrien (Loup) et Jean (Lynx), et deux cordées deviennent Patrouille Cime : le Loup (CP : Adrien), et l’Aigle (CP : Matthieu)

En septembre 2013, Barnabas le hongrois devient CT. En novembre, la troupe termine 5ème, lors d’un rallye de province et se sélectionne pour le camp international d’EUROJAM qui rassemblera 10 000 scouts en Normandie pendant 10 jours ! La troupe participe également à un rallye montagne en Mars qui rassemble toutes les troupes montagnes de France (plus quelques unes non montagnes). Ce camp qui rassemble 189 scouts est organisé par l’ETN du Bouquetin. La troupe termine 3ème de ce rallye, avec deux cordées qui se sont particulièrement démarquées : l’Izard pour sa bonne ambiance et l’0urs pour avoir construit et dormi dans un abri jurassien. Deux CP obteniennent le Brevet Majeur Piolet, récompense suprême pour les Scouts Alpins !
Après le camp 2014 et l’Eurojam, la troupe est reprise par Gabriel, ancien CP du Loup, et ce pendant deux années. La troupe campera dans le Beaujolais en 2015 et en Normandie en 2016. Lors de cette année, la troupe participe au 4ème Rallye des Troupes Montagne de France. La Trois termine 4ème au classement final, sur les 12 troupes que comptait le rallye.

En Septembre 2016, Adrien est le troisième CP du Loup à devenir Chef de Troupe. Le camp d’été 2017 a lieu dans la Vanoise, à 1600 mètres d’altitude, où le Loup devient pour la 3ème fois patrouille cime (n°2110) lors de l’ascension de la Pointe de l’Observatoire à 3045 mètres d’altitude ! Grégoire, CP du Loup, devient le 6ème Raider-Scout de la troupe.

Lors du traditionnel Rallye des Troupes Montagne 2018, la troupe s’illustre : la cordée de l’Ours remporte l’édition 2018, l’Izard termine 1er de son sous-camp, l’Aigle 3ème de son sous-camp, et le Lynx et le Loup terminent aux pieds du podium de leurs sous-camps respectifs.

Au moins de juillet, la troupe part camper dans les montagnes du Piémont, un camp mythique !

La troupe ne s’arrêtera pas là, on vous donne des nouvelles bientôt !

“Rester immobile ne sert à rien
Il faut choisir entre progresser ou régresser
Allons donc de l’avant et le sourire aux lèvres.”